Services bancaires : Portes ouvertes dans les banques en ligne

Grâce au dispositif de mobilité bancaire, les sites gagnent des clients. Et déroulent le tapis rouge pour en conquérir d’autres.

Attention, révolution en vue dans le monde de la banque en ligne. Le 20 avril, lors de son traditionnel Show Hello, Stéphane Richard, le PDG d’Orange, présentait les innovations du groupe. Parmi elles, Orange Bank, service bancaire en ligne de l’opérateur télécoms, qui sera lancé le 6 juillet.  » Nous avons réinventé les usages pour cette banque : une ouverture de compte possible avec documents scannés et des transferts par SMS ; vous pourrez payer par mobile sans contact ou avec la carte bancaire « , a décrit avec enthousiasme Stéphane Richard. Orange Bank entend pousser ses pions rapidement sur le marché bancaire : disponible dès juillet, le compte courant sera assorti d’une carte bancaire, d’un découvert autorisé et d’un chéquier (sur demande), sans frais de tenue de compte et sans frais pour les cartes bancaires. Des offres de crédit à la consommation seront proposées dès septembre et des offres de crédit immobilier le seront en 2018.

Pour contrer cette avancée façon Blitzkrieg, les banques en ligne déjà installées multiplient les offres de bienvenue pour attirer de nouveaux clients (prime pour l’ouverture d’un compte bancaire ou taux majoré pour un livret d’épargne). Elles ont élaboré au fil des années une large gamme de produits et de services, qu’elles étoffent régulièrement. Par exemple, Fortuneo et BforBank se sont lancés sur le secteur du crédit immobilier, respectivement en mars et mai. De son côté, juste après avoir sorti un nouveau mandat de gestion pilotée d’assurance-vie, Boursorama a noué un partenariat avec la plateforme de chauffeurs Uber : les nouveaux clients de la banque peuvent ainsi bénéficier d’une réduction 20 % sur toutes leurs courses pendant six mois.

Transfert facilité

Leur atout maître pour convaincre les clients potentiels ? Des frais très compétitifs : selon une étude du comparateur en ligne Cbanque.com réalisée auprès de 136 établissements, pour un profil standard, Boursorama facture son package 29,09 euros par an, contre 202 euros pour la Bred. D’autant plus que, depuis le 1er janvier 2016, la plupart des banques ont décidé de facturer les comptes courants inactifs : les frais ont augmenté de 77 % entre 2015 et 2016 selon une étude de Meilleurebanque.com, réalisée auprès de plus de 185 établissements.

Surtout, les établissements en ligne se sont lancés à la conquête de nouveaux clients grâce au dispositif de mobilité bancaire issu de la loi du 6 août 2015 pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, dite loi Macron. Depuis le 6 février 2017, toutes les banques distribuant des comptes courants ont l’obligation de proposer à leurs clients un service de mobilité bancaire, qui permet le transfert automatique des opérations récurrentes (salaires, remboursements de santé, allocations, factures, abonnements).

Gare aux options coûteuses

Le démarrage a été un peu laborieux, car la mise en œuvre de ce dispositif a nécessité  » un gigantesque chantier informatique pour que tous les systèmes puissent “se parler” entre eux « , explique Bruno Grisoni, directeur général adjoint de Boursorama.  » Même si le bilan est relativement positif, certains clients ont essuyé les plâtres car tous les émetteurs de virements ou de prélèvements récurrents n’étaient pas forcément prêts « , remarque Guillaume Clavel, président de Panorabanques.com. D’ailleurs,  » quelques difficultés demeurent pour les opérations avec les comptes étrangers « , prévient Romain Espinasse, responsable banque et placement à Meilleurtaux.com.

Aussi faut-il procéder par étapes, et ne pas vouloir tout transférer d’un coup, sachant que la mobilité bancaire ne concerne pas les produits d’épargne et les prêts. Il faut bien vérifier les premières opérations de virement et de prélèvement. Par ailleurs, la gestion administrative (envoi de chèques ou de justificatifs, par exemple) n’est pas encore totalement dématérialisée. Enfin, il faut rester attentif aux frais annexes et à la compétitivité des offres proposées. Certaines options comme les assurances des moyens de paiement peuvent être coûteuses. Faire appel au service téléphonique pour une opération que l’on est censé réaliser soi-même – un virement, par exemple – sera en outre facturé.

Les banques en ligne sélectionnent elles aussi leurs clients :  » Pour les crédits immobiliers, elles proposent rarement des montages, seulement des emprunts simples, rappelle Philippe Taboret, directeur général adjoint du courtier Cafpi. Ainsi, si l’emprunteur veut souscrire un prêt à taux zéro, c’est impossible dans la plupart d’entre elles. « 

Témoignage: Juliette Lepercq:  » J’ai ouvert un compte chez Fortuneo il y a deux mois. Je songeais à la banque en ligne depuis plusieurs années, car mon établissement n’était pas du tout réactif. Les procédures y étaient lourdes et les horaires d’ouverture inadaptés lorsque j’étais à l’étranger et qu’il y avait un important décalage horaire. J’ai profité d’une offre promotionnelle sur Vente-privée.com, qui proposait une prime de bienvenue un peu plus importante que celle offerte sur le site de Fortuneo. J’utilise ce compte, associé à une carte Gold, pour mes dépenses quotidiennes. Pour le moment, mon salaire reste dans mon ancienne banque, et j’y laisse de quoi payer mes charges fixes. Mais dès que j’aurai soldé mon prêt étudiant, dans un an, je ferai prélever l’ensemble de mes dépenses sur mon compte Fortuneo.  »

A FAIRE

Transférer ses comptes par étapes

La loi sur la mobilité bancaire ne concerne que les comptes courants. Le transfert des placements et crédits est donc souvent payant. Pour souscrire de nouveaux placements, avec un meilleur rendement, il faut souvent envoyer les pièces par courrier, comme pour les remises de chèques.

A NE PAS FAIRE

Ne pas comparer les offres

Pour obtenir les meilleures conditions de rendement ou de crédit, il faut toujours mettre en concurrence les offres, même celles des banques en ligne. Ce qui oblige à être  » multibancarisé « . Et impose encore une fois une gestion stricte de ses comptes pour éviter le cumul des frais et des documents

La suite de l’article : Services bancaires : Portes ouvertes dans les banques en ligne
Challenges – 20/06/2017

 

Share
Share